Peinture métaphysique: origine et définition


La peinture métaphysique  est un signe de début du surréalisme qui s’appuie sur les analyses psychologiques et psychanalytique de Freud.  La peinture métaphysique annonce également le retour à la peinture figurative du temps de la renaissance italienne.

peinture-metaphysique.jpg

A noter que le  surréalisme ne représente pas un pur imaginaire, plutôt il se tourne vers le monde du rêve, le monde de l’inconscient. En résumé, la peinture métaphysique est un mouvement artistique italien qui veut représenter ce qui se passe au-delà de l’apparence visible, au-delà des constats physiques. Plus d’infos sur le site de lim’art.

Les principaux artistes de la peinture métaphysique

En 1917, Carlo Carrà et Girgio de Chirico ont entamé le mouvement relatif à la peinture métaphysique. Giorgio Morandi a suivi le même cheminement artistique. Les précurseurs sont par la suite suivis par Alberto Savinin et Filippo de Pisis. La peinture métaphysique est considérée par son fondateur comme une culture nordique extra-picturale et en même temps une culture picturale classique visionnaire.

culture-picturale-classique.jpg

A noter que l’antécédent de la peinture métaphysique est composé de la peinture Trencento et de la peinture Quattrocento italiens. A noter qu’à partir de 1990, Giuseppe Prinzi qui était un artiste italien a produit des œuvres en céramique qui ont évoqué également la peinture métaphysique.

La peinture et ses différentes techniques

Une des techniques qui marquent la peinture métaphysique  est la réalité au-delà de la logique telle que nous la connaissons. Les images révélées qui prennent la place de la peinture à l’huile ont été composées par De Chirico 3 ans après le lancement du mouvement. Cet artiste précurseur  de la peinture métaphysique a utilisé des pigments minéraux contenant de l’eau, du jaune d’œuf, etc. Le procédé permet un séchage rapide de la couleur qui se marie avec l’élément collant qui recouvre le support. La technique de l’huile emplastique permet aussi la rapidité de séchage de la tempera. Plus de détails sont développés par les artistes durant les dernières décennies du 20ème siècle.